Epaisseur des joints

classic Classique list Liste threaded Arborescence
7 messages Options
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|  
Signaler un Contenu Inapproprié

Epaisseur des joints

SebII
Salut à vous

j'ai cherché sur le forum d'abord avec le moteur de recherche en suite en parcourant les titres des topics mais je ne trouve pas ce que je cherche

quelqu'un a t il déjà testé différentes epaisseur de joints (en dehor des epaisseur préconisé) ?

quelle sera l'incidence sur le générateur si on augmente l'epaisseur des joints au dela des préconisation ?

incidence sur la production, l'intensité, la tension ?

si le sujet à déjà été evoqué pouvez vous m'indiquer à quelle étagère que j'aille y jetter un coup d'oeil merci
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|  
Signaler un Contenu Inapproprié

Re: Epaisseur des joints

mbhho
Salut Seb, que de questions ... j'en ai parlé aussi .. même si la fonction recherche du forum fonctionne bien, pas toujours facile ...

Rémi sur son site en parle .. va voir.

Si l'épaisseur diminue, le courant augmente THEORIQUEMENT, et la prod aussi...  mais rien n'est moins sûr, il y a des phénomènes parasites, liés à l'hydraulique, bulles, liquide, pertes de charges.

... cette épaisseur résulte d'un compromis, trop faible on risque aussi des courts circuits, car on n'est jamais sûr d'avoir un serrage bien parallèle, ou des plaques toujours bien planes .. Trop fort, c'est la résistance de l'électrolyte qui augmente, et les pertes avec ..

Et puis côté hydraulique les bulles doivent s'échapper alors trop peu, ça circule mal. Il est admis que 2 à 3 mm c'est la bonne épaisseur. Avec des plaques super planes, des joints homogènes on pourrait descendre à 1mm, en poussant avec une pompe .. et augmenter un peu les rendements on rentre dans un domaine moins facile.

Donc 2mm mini, et 3mm maxi. Globalement il vaut mieux un peu fort, on peut compenser par un dosage plus fort, que trop faible.

A+ MBHHO

Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|  
Signaler un Contenu Inapproprié

Re: Epaisseur des joints

SebII
Globlement voila ce que j'ai compris

Pour réaliser une electrolyse il faut envoyer de l'enegie dans le générateur

l'energie elle se répartie de deux façon =>
une partie accompli le travail de l'électrolyse
et une autre se dissipe sous forme de chaleur

Cela introduit la notion de rendement car la partie qui part sous forme de chaleur est perdue. Globalement le rendement d'un généteur tourne autour de 60-65%. Donc quand on met 100W d'electricité d'un coté on perd en gros 40W sous forme de chaleur qu'il faudra absolument dissiper car l'eletrolyse ne fonctionne plus au dela de 58°.


Bon partant de ce constat on se dit que pour augmenter le rendement du générateur il faut diminuer la part de l'energie qui se transforme en chaleur plutot que d'accomplir l'electrolyse.

mais où et quand se forme cette chaleur ? le générateur est constitué de deux choses => acier et electrolyte. l'acier est hautement conducteur c'est pas lui qui resiste donc il ne reste plus que l'electrolyte => c'est le passsage de l'energie dans l'electrolyte qui oppose une resistance et donc qui fait chauffer notre systeme.

pour augmenter la conductivité de l'electrolyte il faut en changer le PH => l'eau pure à un ph de 7 elle est non conductrice. si on augente ou diminue ce ph l'eau devient conductrice. A choisir entre les deux on va préférer augmenter le ph car une solution acide va bouffer les electrode trop rapidement. pour ce faire il faut diluer du KOH dans l'eau mais pas au dela de 6-7% pour éviter de déteriorer nos electrodes.

On peut aussi rapprocher les électrode les une des autres ainsi l'energie aura moins de distance à parcourrir pour passer d'une cellule à l'autre et donc l'electrolyte offrira moins de résistance. Les risques sont nombreux et déjà cités precedement.

à l'inverse donc si on éloigne les électrodes on va augmenter la resistance et donc la part de perte et donc la part de gain. On peut compenser en agmentant la concentration du KOH dans l'eau (le ph donc) au rique de déteriorer les eletrodes

Voila ce que j'ai capté en gros.

mais en pratique on a des tas de parasite comme tu l'a ecris dans ton message. moi je me demande si on n'a pas interet d'augmenter l'epaisseur des joints.
cela faciliterais l'evacuation du gaz et donc le renouvellement de l'electolyte au contact des electrodes. mais pas seulement, j'ai lu sur un topic d'un utilsateur d'une dry cell sur son véhicule qu'en augmentant le volume du reservoir d'electrolyte il avait encore fait baisser sa consomation de carburant de 10-15%.
Celon lui l'eau aurai besoin de se "reposer" pour se "régénérer" (et refroidir aussi). Or des joints fin induisent un faible volume d'electrolyte dans la cellule et donc si ce constat est juste l'electrolyte va arriver à "saturation" rapidement. Si on augmente l'epaisseur des joints on augmente le volume d'electrolyte dans la cellule cela veut dire plus d'electrolyte dite "reposée" et on repousse cette limite de "saturation".

L'idéal aurai ete de pouvoir tester differentes epaisseurs de joints pour voir avec precision l'incidence sur le rendement du générateur. afin de trasser sur un graphe des points comme tu l'a fait pour le débit de courrant et voir si on peut extrapoler un comportement et l'utiliser pour augmenter le rendement du générateur.


c'etait le sens de ma question
quelqu'un a t eu l'occasion de faire ces tests ?
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|  
Signaler un Contenu Inapproprié

Re: Epaisseur des joints

mbhho
C'est un peu ce que j'ai écrit ... augmenter pas si simple, et diminuer pas si simple. Quant au rendement, il n'y a pas que la perte de tension dans l'électrolyte ... voir les photos. Tu parlais des températures, la deuxième courbe, dit qu'on a intérêt, à augmenter le températures. D'ailleurs dans l'industrie, ils travaillent avec des températures élevées (sous pression pout éviter l'ébullition), et des concentrations élevées en électrolyte. Dans le but d'augmenter les rendements. Et aussi des densités de courant plus de 10 fois les notre (productivité/m3 de cell, donc investissement) et des électrodes spéciales (nickel, carbones, et autres poudres de perlimpinpin)..  

Voir quelques autres points dans ton post ... A+MBHHO






SebII wrote
Globlement voila ce que j'ai compris

Pour réaliser une electrolyse.... l'énergie elle se répartie de deux façon =>
une partie accompli le travail de l'électrolyse
et une autre se dissipe sous forme de chaleur => oui

Cela introduit la notion de rendement car la partie qui part sous forme de chaleur est perdue. Globalement le rendement d'un généteur tourne autour de 60-65%. Donc quand on met 100W d'électricité d'un coté on perd en gros 40W sous forme de chaleur qu'il faudra absolument dissiper => oui, dissiper 40W, facile, mais 400 beaucoup moins
car l'électrolyse ne fonctionne plus au delà de 58°.=> NON, mais il y a les limites matériaux, et puis au delà de 90%, pas mal de vapeur. Donc disons jusqu'à 60° ça va encore.


Bon partant de ce constat on se dit que pour augmenter le rendement du générateur il faut diminuer la part de l'énergie qui se transforme en chaleur plutôt que d'accomplir l'électrolyse. MDRR... ben oui

mais où et quand se forme cette chaleur ? le générateur est constitué de deux choses => acier et électrolyte. l'acier est hautement conducteur c'est pas lui qui résiste donc il ne reste plus que l'électrolyte => c'est le passage de l'énergie dans l'électrolyte qui oppose une résistance et donc qui fait chauffer notre système.=> oui MAIS PAS QUE , toute tension (produite en dehors du potentiel électrochimique du couple H²/O² .. va se traduire par une perte, et il y en a, voir courbes. Pour les contrer faut des électrodes TRES spéciales, que l'industrie développe

pour augmenter la conductivité de l'électrolyte il faut en changer le PH  => l'eau pure à un ph de 7 elle est non conductrice. si on augmente ou diminue ce ph l'eau devient conductrice. A choisir entre les deux on va préférer augmenter le ph car une solution acide va bouffer les électrode trop rapidement. pour ce faire il faut diluer du KOH dans l'eau mais pas au delà de 6-7% pour éviter de détériorer nos électrodes.=> c'est pas une question de PH .. mais effectivement les ions en solution, vont donner de la conductance et modifier le PH. Acide ou Basique, ça marche

On peut aussi rapprocher les électrode les une des autres ainsi l'énergie aura moins de distance à parcourir pour passer d'une cellule à l'autre et donc l'électrolyte offrira moins de résistance. Les risques sont nombreux et déjà cités précédemment. => oui, déjà dit

à l'inverse donc si on éloigne les électrodes on va augmenter la résistance et donc la part de perte et donc la part de gain. On peut compenser en augmentant la concentration du KOH dans l'eau (le ph donc) au risque de détériorer les électrodes => oui, sauf la concentration KOH, c'est pas ça qui détruit l'électrode, c'est LA DENSITE DE COURANT
Voila ce que j'ai capté en gros.

mais en pratique on a des tas de parasites comme tu l'a écris dans ton message. moi je me demande si on n'a pas intérêt d'augmenter l'épaisseur des joints.=> j'en ai parlé : compromis !!!

cela faciliterais l'évacuation du gaz et donc le renouvellement de l'électrolyte au contact des électrodes. mais pas seulement, j'ai lu sur un topic d'un utilisateur d'une dry cella sur son véhicule qu'en augmentant le volume du réservoir d'électrolyte il avait encore fait baisser sa consommation de carburant de 10-15%.
=> possible effectivement qu'un pot plus grand décante mieux, et donc qu'on envoie de l'électrolyte sans bulles dans la cell

Selon lui l'eau aurai besoin de se "reposer" pour se "régénérer" (et refroidir aussi). Or des joints fin induisent un faible volume d'électrolyte dans la cellule et donc si ce constat est juste l'électrolyte va arriver à "saturation" rapidement. Si on augmente l'épaisseur des joints on augmente le volume d'électrolyte dans la cellule cela veut dire plus d'électrolyte dite "reposée" et on repousse cette limite de "saturation".=> MDRR ... l'eau se refroidit par les surfaces, plus gros pot = plus grosse surface .. le reste .. la limite de saturation c'est le taux de bulle entre plaques : à production donnée, si on augmente l'épaisseur on a proportionnellement moins de bulle, et plus de conduction, encore une fois la résistance de la lame d'eau


L'idéal aurai été de pouvoir tester différentes épaisseurs de joints pour voir avec précision l'incidence sur le rendement du générateur. afin de tracer sur un graphe des points comme tu l'a fait pour le débit de courant et voir si on peut extrapoler un comportement et l'utiliser pour augmenter le rendement du générateur.=> voilà un beau sujet !!!!!!! tu dois être étudiant, tu me rappelle mon neveu (ou moi 40 ans en arrière), donc vas y je te guiderai, mais il y a du taf !!!

c'était le sens de ma question

quelqu'un a t eu l'occasion de faire ces tests ? => à ma connaissance sur le forum personne n'a essayé de paramétrer l'épaisseur .. c'est un vrai boulot !!!

Par contre tes remarques restent pertinentes, et je t'incite à te questionner sur l'ajout d'une pompe pour forcer le débit, ce qui permettrai de réduire l'épaisseur !!! (je t'ai parlé de taux de bulles fonction de l'épaisseur, mais il dépend aussi à prod constant, du débit, et diminue avec).
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|  
Signaler un Contenu Inapproprié

Re: Epaisseur des joints

SebII
interessant le 1.48V je prends note

donc si je comprend bien plus la tension est basse et plus le rendement est bon

et pour la pompe oui effectivement .

une pompe avant la dry cell pour faire agmenter le débit et donc baisser ta temperature et aussi tu envoie plus d'electrolyte au contact es elecrode donc plus de débit de gaz c'est evident

et une vanne de l'autre coté pour faire augmenter la pression et donc tu fait reculer le point d'ebulition de l'electrolyte

elementaire mon cher
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|  
Signaler un Contenu Inapproprié

Re: Epaisseur des joints

SebII
et concernant la durée de vie des plaques plus on augment la surface des plaques et plus la densité de courrant faiblie
Répondre | Arborescence
Ouvrir ce message en vue arborescente
|  
Signaler un Contenu Inapproprié

Re: Epaisseur des joints

mbhho
En réponse à ce message posté par SebII
Salut,

Oui, enfin sauf pour la pompe dont l'effet est avéré, et facile à mettre ne œuvre pour nous amateurs, le reste est affaire de spécialistes. Pas faire monter la pression, c'est loin d'être facile, qd à la tension, il y a souvent un peu d'écart entre théorie et pratique, et les valeurs qui marchent bien sont plutôt entre 2,4V et 2,8V par cell.

A suivre. A+ MBHHO
Chargement...